Top articles

  • Chez Bruno

    26 septembre 2020

    Je ne connais pas l’auteur de cette série de photos, si quelqu’un le connaît, je mettrai son nom. Photographies de l'atelier de Bruno Salenson

  • Les emplumés

    22 octobre 2020

    Les emplumés, nom donné par Mariane, et ça me plait beaucoup.

  • À mon papa

    19 juin 2020

    Texte vu sur Médiapart Papa, je ne te demande rien de plus que d’essayer de nous comprendre. Accepte d’être dépassé par les messages que l’on porte, écoute-nous et respecte nos combats. La lutte est devenue ma vie et tu ne peux le renier sans me perdre....

  • Secret.

    11 septembre 2020

    Le Vistre, un fleuve qui prends sa source à Bezouce et finit son périple, au Grau du ro i. Notre Vistre Terrain d'aventures pour les gamins du village, enfin les plus intrépides. Cabanes, radeaux, pont de singe, balançoires. Dans les années 70 le Vistre...

  • Secret.2

    12 septembre 2020

    Un peu de géographie Pour suivre les aventures de la bande voici une photo avec légendes du village en 1966. L'avenue de Camargue premier lotissement de Caissargues, construit sur les terrains vacants de la ligne de chemin de fer. Au début de la rue,...

  • Secret.3

    13 septembre 2020

    Plus tard le reste de l'avenue de Camargue ce construira jusqu'au Vistre, pour ce terminer en "beauté" sur la station d'épuration. (un autre lieu de tests en touts genres mais j'y reviendrai plus tard) Pour l'instant je vous présente, une photo de quasiment...

  • Secret 4

    14 septembre 2020

    Le décor est planté. Pour commencer je dois vous avertir que certains épisodes ne sont pas toujours heureux et flirtent avec l'illégalité. IL y a prescription, je parle là d'évènements, qui se passent au milieu des années 60. C'est pour cela que je ne...

  • Secret 5

    15 septembre 2020

    Depuis l’interdiction, on ce retrouve plus que quelques un à continuer l’exploration du Vistre. Les radeaux se perfectionnent et deviennent de plus en plus stables. On a dépassé le moulin d’Hours, un mas abandonné qui était réservé aux plus grands. Bientôt,...

  • Secret 6

    16 septembre 2020

    Secret 6 Secret 6 La cabane servait plus à tirer les rats à la carabine à plomb que de refuge. On investissait plus les rives alentour. Les cavités creusées par les pluies On n’a pas mis longtemps à croire à la légende de la dame du Vistre. Malgré mes...

  • Secret 8

    18 septembre 2020

    Les ouvriers de cette imprimerie venaient souvent à la maison. La porte de la maison et le portail de l’usine se touchaient presque. Mon père était le directeur technique, une carrière dans l’aviation militaire, comme moniteur pilote à Marrakech, ou je...

  • Secret 7

    17 septembre 2020

    Revenons au radeau. Le moulin d’Hours passé le Vistre devient plus sauvage avec de la végétation épaisse, la lumière du jour pénétrait à peine là-dessous, c’est presque silencieux. La première difficulté, on la rencontre sous le pont de la bastide. Une...

  • Secret 10

    20 septembre 2020

    L’été, la saison des moissons et des ballots de pailles. Dans le grand champ en face la gare, de l’autre côté de l’avenue de Camargue on rassemblait les bottes pour bâtir d’immenses cabanes. Avec des dimensions vertigineuses, des passages secrets, des...

  • secret 9

    19 septembre 2020

    Le Far West n’était pas la seule source d’inspiration. Le moyen âge et les chevaliers aussi. Par chance, on avait un château, le mas de Nage. L’imprimerie nous fournissait, de quoi fabriquer des armures en aluminium et des arcs avec flèches à clous. On...

  • Secret 11

    21 septembre 2020

    La Bastide, avant de devenir le stade et un centre de recherche agronomique, abritait un élevage de porcs. C’était le papa de B qui s’en occupait. Sans être un élevage industriel, il y avait un grand nombre de cochons. Dans le bâtiment principal, les...

  • Secret 12

    22 septembre 2020

    Secret 12 Voici le temps des colonies (pas françaises, mais de vacances). Je soupçonne mes parents d’en avoir assez de passer l’été à corriger nos frasques. On nous envoie à la Mouleyrette, centre de vacance. j’ai peu de souvenirs de cet endroit. Je me...

  • Secret 13

    22 septembre 2020

    Revenons au village. La cabane pour une raison inconnue à disparue, la corde pour sauter au-dessus du Vistre servait toujours. On sautait de plus en plus haut en prenant de l’élan. Pour atterrir le plus loin possible sur l’autre rive. Pour réussir ces...

  • Secret 14

    25 septembre 2020

    Le champ de blé en face de la gare se transforme en lotissement. Des villas pour famille nombreuse, et au bout de l’avenue de Camargue, les premières maisons, se construisent. Il n’y aura que deux copains de plus. Deux frères, scolarisés à l’école Notre-Dame....

  • Secret 15

    27 septembre 2020

    Avec l’arrivée des nouveaux lotissements, les champs se réduisaient autour du village. On se déplaçait de plus en plus loin. Un lieu qui nous attirait, distant de trois bons kilomètres, le bassin de Gros*,réservoir circulaire d’une trentaine de mètres...

  • Secret 16

    28 septembre 2020

    Après l’épisode du balcon, nous nous sommes un peu calmés, pendant quelque temps. La station d’épuration au bout de la rue de Camargue nous intéressait beaucoup. Imaginez un bassin plein de boue en train de sécher avant d’être épandue dans les champs...

  • Secret 17

    04 octobre 2020

    Le parc ouvert en permanence nous permettait de construire des tremplins pour nous exercer aux sauts. J’avais eu en cadeau un vélo, mais pas un vélo ordinaire, il était construit en tubes d’acier avec des roues de 40 cm de diamètre, de très grosse section....

  • Secret 20

    12 octobre 2020

    Secret 20 André Larguier Mon père instructeur pilote dans l’armée de l’air (voilà pourquoi je suis né à Marrakech) avait encore des contacts avec la base de Garons. Et on avait droit au coiffeur militaire, visite à domicile. Coupe en brosse réglementaire,...

  • Secret 21

    15 octobre 2020

    Secret 21 Les arènes de Caissargues servaient de terrain d’entraînement à l’école taurine de Nîmes. Nous y allions souvent, pour regarder les entraînements de jeunes apprentis pas encore toreros. Il y avait là Nimeño, et quelques autres. Il s’entraînait...

  • Secret 23

    18 octobre 2020

    Secret 23 Nous avions une bonne connaissance des ressources de notre royaume. Les bons cerisiers, les meilleures figues, le champ où l’on pouvait tranquillement voler les melons, les pèches, les pommes, et savions où trouver les pieds de raisins de table...

  • Secret 24

    22 octobre 2020

    Secret 24 Nous donnions des surnoms facilement, de Babar à la vapeur, Rinéti, les sœurs Cuba, Bazou. Mon surnom c’etait Kaco. Il y en a un qui avait une origine particulière, Billicoque, celui qui le portait était notre souffre-douleur. Certains parents...

  • Secret 25

    23 octobre 2020

    Ça y est ! j’ai une mobylette, bon, elle est à mon mon frère, mais je l’emprunte de temps en temps. Une bleue toute « neuve » avec suspensions arrière. C’est avec B le plus souvent que je chevauche cette merveille. Un jour sur le chemin entre la route...

1 2 > >>